Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Les Diaconales

6 octobre 2007 - stop - 9h30 - stop - iceberg en vue - stop

Samedi 06 oct 2007, de 09h30 à 17h00

 

Non, ce n'est pas le dernier signal de détresse perçu avant le naufrage de je ne sais quel nouveau Titanic.

Iceberg : vous savez, ces montagnes flottantes dont seul un dizième est émergé et le reste sous l'eau, invisible, mais agissant.

Une belle image que l'on doit à Mgr Pascal Delannoy, évêque aYves Garbez Yves Garbez  © diaconatuxiliaire de Lille, accompagnateur du diaconat permanent pour la Province de Cambrai ;

 

une belle image magnifiquement mise en musique par notre ami Yves Garbez,  et qui a accompagné toute notre journée diocésaine consacrée au diaconat permanent, sous le soleil de l'Institut d'Anchin, un soleil à faire fondre les icebergs !

 

 

Deux faces, donc, à un iceberg ; deux faces au diaconat. Une face visible, une face immergée. L'une comme un signe qui renvoie à l'autre, active en profondeur (« au large » diraient nos orientations diocésaines).

Face visible : le diacre à l'autel « avec son écharpe de travers », proclamant l'évangile, servant le calice, renvoyant dans la paix du Christ (quand le célébrant distrait ne lui souffle pas la priorité !)

Face immergée : le diacre en proximité de son quartier, de sa profession, de son expo 1 expo 1  © diaconat association, comme toutes celles qui tapissaient les murs de la salle de conférence et qui montraient les mille et un visages de la présence des diacres et de leurs épouses dans tous les recoins de la vie des hommes, jusques et y compris aux « Croqueurs de pommes » de l'Avesnois.

 

 

Assemblée 2 Assemblée 2  © diaconat

Face visible : une journée « Portes Ouvertes » à tous les sympathisants, accompagnants, interpellants, partenaires, amis, curieux du diaconat. 150 visiteurs au moins qui ont entendu les témoignages, écouté la conférence, participé aux carrefours, célébré enfin le jour du Seigneur. 

 

 

Face immergée : les missions multiples des diacres, multiples comme leurs professions et leurs engagements auprès des hommes, signes partout de la charité - celle du Christ serviteur - de l'unité - celle de la vie familiale, professionnelle, ecclésiale - de la paix - celle dans laquelle nous renvoyons l'assemblée à l'issue de chaque eucharistie.

Face visible : 4 témoignages sur les équipes d'interpellation, sur l'année de recherche, sur l'accompagnement vers l'ordination, sur la formation, où l'on en apprend un peu plus sur le parcours que suivent ces hommes et leurs épouses jusqu'à la célébration du sacrement de l'ordre.

Face immergée : toutes les transformations que vit celui que l'Eglise appelle au diaconat au cours de son parcours. Conversion parfois d'une démarche personnelle en véritable appel de l'Eglise ; conversion du regard porté sur le monde et sur soi ; transformation aussi du regard que les autres portent sur nous ; transformations au sein du couple où chacun vit le cheminement de son point de vue ; transformations que l'étude et la pratique de la Parole de Dieu vont occasionner dans le cœur de chacun.

Face visible : un exposé remarqué d'Alain Desjonquières, secrétaire du ComitéAlain Desjonquières Alain Desjonquières  © diaconat  National du Diaconat, d'une rare profondeur, et d'une belle humanité, nourri de tant d'heures de rencontres et d'écoute à travers la France, qui brosse un visage vivant et contrasté du diaconat dans notre pays et qui en rappelle les enjeux.

 

 

Face immergée : des épouses de diacres, différentes, mais toutes embarquées dans l'aventure ; une aventure qui à la fois confirme et renforce le sacrement du mariage et à la fois ne peut pas ne pas bousculer les équilibres de vie. Des épouses toujours inquiètes au début, toujours associées à la vocation de leur mari, tout comme celui-ci est au service de la leur.

  

Face visible : des carrefours et une table ronde rassemblant autour de l'archevêque, le conférencier, les 4 témoins, les 2 délégués au diaconat (l'un prêtre, l'autre diacre). Toutes les questions que vous avez toujours voulu savoir sur le diaconat sans oser le demander.

Face immergée : Une Eglise qui accueille ce ministère nouveau qui parfois la dérange, déplace les frontières avec les prêtres et les laïcs, bouscule les habitudes ; une église qui accueille cette forme de prophétisme qui lui apprend la « pluriministérialité », qui lui rappelle sa mission de charité et de service, qui l'invite à s'ouvrir à la diversité, à être présente partout.

Face visible : une célébration de l'eucharistie dominicale qui rassemble l'archevêque, ses prêtres et ses diacres autour de la Pâque du Christ.

Face immergée : toute une Eglise appelée et envoyée à son tour dans la paix, c'est-à-dire à se faire servante des hommes, à laver les pieds des plus humbles à l'image du Christ serviteur.

17h - stop - iceberg rencontré - stop - pas de dégâts, mais une belle fraternité - stop - maintenons le cap - stop

Dominique Maerten

Article publié par Michel LEMAIRE • Publié Samedi 20 octobre 2007 • 7218 visites

Haut de page